Vietnam : à la découverte du nord du pays

De la Baie d’Halong en passant par Hanoi, la capitale, sans oublier la magie de Ninh Binh ou l’authenticité d’un pèlerinage à la pagode des parfums … le Nord du Vietnam recèle de nombreux joyeux. Je t’invites à les découvrir en photos et en carnets de voyage.


C’est en Mars 2014 j’ai eu la chance (Laura) d’effectuer un stage infirmier de 5 semaines à Hanoi (Lire l’article).

Tous les weekends étaient l’occasion de découvrir les environs et les trésors de ce magnifique pays. Je te propose au programme :

  1. La Baie d’Halong hors des sentiers battus
  2. Ninh Binh, la baie d’Halong terrestre
  3. Le village reculé de Mai Chau, entre rizières et montagnes
  4. La pagode des Parfums : lieu de pèlerinage incontournable
  5. Hanoi, les incontournables de la capitale vietnamienne.


Se loger à Hanoi

IMG_2326

Avant de partir les environs, la première question qui se pose : comment se loger ? Les offres sont tellement vastes que l’on peut s’y perdre. A toi de voir ce que tu recherches ? Le luxe ? Le confort ? L’emplacement ? Un appartement tout équipé ? Une simple chambre d’hôtel ? Une chambre chez l’habitant ?  Personnellement, je te déconseilles l’appartement, se faire à manger dans un pays où tu manges super bien en bas de la rue pour 1€ ça serai dommage. Le dortoir est évidemment la solution la

plus économique, tu peux trouver un lit à même pas 2€/la nuit (Booking). Pour un peu plus d’indépendance, tu trouveras des chambres pour 2 pour environ 10€/nuit, en hôtel ou même si tu cherches bien chez l’habitant (Air Bnb).

IMG_3702

Pour ma part, je logeais dans une chambre double avec salle d’eau dans une maison d’hôtes en plein centre d’Hanoi tenue par l’agence Parfum d’Automne . C’est une agence de voyage franco-vietnamienne, crée par une vietnamienne. Mise à part les chambres d’hôtes, ils proposent de nombreux circuits autour d’Hanoi et même dans tout le pays. Je te ferai un retour d’expérience d’un circuit de 3 semaines organisé par eux dans tout le pays d’ici Novembre 2016 (booké par mes parents)


Se déplacer à Hanoi et alentours

IMG_2026

A Hanoi comme dans beaucoup de pays asiatiques, le scooter est roi. Mais je t’avoue que la location en plein centre ville ne m’a pas tentée (le trafic est juste impressionnant). Nous avons donc opté pour les bus (2000 dong à payer au contrôleur quand tu entres dans le bus), la marche à pied, mais aussi les moto-taxis. Tu ne les louperas pas ils t’alpaguent sans cesse en criant « moto-taxi ». C’est pour moi le bon compromis (entre le bus et le taxi, plus cher). Par contre, négocies avant la course, indiques ta destination sur une carte et demandes leur prix. Ils n’hésiteront pas à t’en un des fois 10 fois supérieur à la course. Nous payions entre 40 000 et 100 000 dong la course en centre d’Hanoi. (1€50 à 4€ la course).

Pour les déplacement en dehors d’Hanoi, plusieurs solutions que je développe en fonction des destinations ci dessous.


1.La Baie d’Halong hors des sentiers battus

Les agences de voyages proposant des excursions sur la baie d’Halong ne se comptent plus, du circuit de base à 100€ jusqu’aux locations de jonques privées vous trouverez de tout. Nous avons choisis de le faire par nous même, afin d’être plus libres, d’être écartées des touristes et de payer moins cher. Nous sommes parties le vendredi matin en direction de l’île de Cat Ba, en plein cœur de la Baie d’Halong, Samedi croisière sur la baie d’Halong (la petite), dimanche découverte de l’île de Cat ba avant le retour sur Hanoi le dimanche soir.

Questions pratiques : Budget par personne : 90€ tout compris pour 2 jours, 2 nuits (trajets, logements, repas, croisière)

Trajet : nous avons prit un bus local au départ de la gare routière de Luong Yen à Hanoi jusqu’à la gare routière d’Haiphong (comptez environ 4h),. Arrivées la bas on te fait monter dans un autre bus direction le port, puis un speed boat direction l’île de Cat Ba avant de prendre un dernier bus pour descendre l’île jusqu’au port. Au final, un trajet qui aura duré plus de 6h entre la route et les attentes. L’aller s’est plutôt bien passé, quand au retour on aura fait Haiphong/Hanoi assises dans le couloir du bus, blindé. La route étant plutôt mauvaise, c’était folklo !!!

Logement : Nous espérions trouver des fameuses cabanes en bois sur la plage pas chères que nous avions trouvées sur un forum sur internet, arrivées sur place, surprise, la plage a été envahie par un complexe hôtelier de luxe, 50€ la nuit minimum, nous avons passées notre chemin. Du coup, retour sur le port, où nous avons visité certaines chambres et certains hôtels (en tournant les talons plusieurs fois devant l’insalubrité, l’état des matelas…etc) avant de nous arrêter sur un. Le Cat Ba océan view Hotel, confort sommaire, hôtel +/- propre (nous avons eu 2 chambres différentes, une très correcte et l’autre avec des blattes, mais il n’y avait plus de place dans aucun hôtel le deuxième soir, weekend de fête oblige sur l’île, donc nous ne pouvions pas faire les difficiles.Environ 8€/la nuit)

Croisière sur la Baie d’Halong : Arrivées vendredi soir, nous avons réussi à booker la croisière sur la baie d’Halong (ou plutôt la baie de Lan Ha) du lendemain (dans l’agence sur le port en face de l’hôtel).  Puis nous avons manger dans un des nombreux restaurants, hélas très touristiques servant de la cuisine européenne.

Le lendemain, nous prenons un mini bus direction l’embarcadère pour se faire, enfin, cette tant attendue journée sur la baie d’Halong. Nous avons de la chance, nous sommes seulement 6 personnes sur le bateau, et un peu moins de chance : le ciel est couvert. C’est partie pour une journée navigation : passage dans un village de pêcheur, canoë kayak, repas sur la jonque, visite de grotte…etc. Les photos parlent d’elles même… On est seuls sur cette partie de la baie, pas d’amas de jonques en tout genre, l’avantage d’avoir choisie la petite baie d’Halong.

10013937_10202532885982076_2054429117_n

C’est beau, c’est grandiose, une certaine sensation de plénitude au milieu de ce paysage presque irréel, sorti de nul part, ajoutez en plus la brume, c’est fantomatique … juste 2 choses viennent gâcher le paysage : le bruit du moteur du bateau et les détritus qui flottent partout dans la baie d’Halong.

Le lendemain on ira faire un tour en scooter sur l’île de cat ba, sensation de liberté de folie sur cette île montagneuse pour rejoindre le parc national de Cat ba. Là bas, une randonnée de 2h nous attend dans la canopée et jusqu’à un point de vue incroyable parait-il … parce que pas de chance, on ne verra pas à 2m devant nous à cause du brouillard.

Sur le retour, quelques arrêts sur les criques de l’île avant de rentrer sur le port pour faire le chemin inverse vers Hanoi.

Ce que j’ai aimé :

  • Les paysages grandioses de la baie d’Halong
  • Le village de pêcheur
  • Le parc national de Cat Ba
  • Le peu de touristes dans la baie de Lan Ha
  • La possibilité de tout réserver sur place
  • Les prix très accessibles

Ce que j’ai moins aimé :

  • Le temps de trajet à partir d’Hanoi
  • Le rapport qualité/prix des hôtels de l’île
  • Le manque de restaurants locaux sur l’île
  • Les déchets présents dans la baie

 

10173640_10202591651291172_2742653152494784160_n

Si j’ai la chance de retourner un jour là bas, je pense que je ferai la vraie Baie d’Halong, histoire de pouvoir comparer les 2.


2. Ninh Binh, La baie d’Halong terrestre

C’est surement le trip que j’ai préféré lors de ces 5 semaines.

Ninh Binh se situe à 100km au sud d’Hanoi, on nomme cette région la baie d’Halong terrestre grâce à ces formations calcaires semblables à la baie d’Halong sauf que cette fois elles émergent autour d’une rivière, celle de Ngo Dong.  Nous étions 6 à partir, nous avions donc louer un mini bus pour nous rendre là bas. Niveau organisation, nous nous sommes laissées portées par le groupe (accompagnées du chef du bloc opératoire, le responsable infirmier et sa femme ainsi qu’un médecin anesthésiste), donc je n’aurai pas beaucoup de conseils à te donner.

IMG_2799

Nous avons eu l’occasion de faire de la barque sur cette rivière en fin de journée… résultat personne. Nous étions seuls, emmenés par d’incroyables femmes vietnamiennes naviguant leur embarcation avec les pieds. Nous avons essayé de les imiter, et autant vous dire, je ne comprend toujours pas comment elles font. Un moment vraiment incroyable, où les seuls bruits qui vous entourent sont ceux du clapotis des rames dans l’eau, des oiseaux et des rires des vietnamiennes. A chaque virage que prend la barque, on découvre un paysage de plus en plus beau. Puis il faut faire demi tour, le soleil se couche …

 

Le lendemain on ira vers le temple de Hang Mua, près de 450 marches aussi hautes que mes genoux, la vue d’en haut est incroyable : 360° sur tam coc, la rivière, les rizières … En photos c’est mieux.

 

 

Ce que j’ai aimé :

  • la calme de la région
  • la balade en barque sur la rivière en fin de journée
  • la vue en haut de Hang Mua
  • l’hospitalité des vietnamiens

Ce que j’ai moins aimé

  • la météo brumeuse … mais on n’y peut rien :-/

3. Le village reculé de Mai Chau, entre rizières et montagnes

Situé dans la province de Hoa Binh, à 140km au sud d’Hanoi, le village de Mai Chau abrite la minorité Thai Blanc qui vivent de la culture du riz (et maintenant du tourisme) et habitent dans des maisons sur pilotis. Mai Chau est situé dans une enclave au milieu de montagnes et de hautes falaises, donnant à ce village tout son attrait. Regarde par toi même.

IMG_2424

De nombreuses agences touristiques propose des virées vers Mai Chau, accompagné de logement chez l’habitant. Enfin chez l’habitant … pour notre part, arrivées sur place on nous propose de dormir dans des petits bungalows, ou dormir avec la famille qui loge déjà 8personnes. Euh… on se sent un peu obligées de prendre le bungalow, on ne va pas envahir cette famille qui loge dans une seule est même pièce.

Au programme : repas local (excellent), virée en vélo ou à pied dans les rizières, spectacle de danse traditionnelle, escalade des quelques 1000 escaliers pour atteindre la grotte de Hang Chieu à l’est du village d’où l’on profite d’un magnifique panorama sur la vallée. Un weekend loin du tumulte et des bruits de klaxons d’Hanoi qui fait du bien.

Ce que j’ai aimé :

  • Le calme dans les rizières
  • La vue sur la vallée en haut des 1000 escaliers
  • La cuisine locale
  • La possibilité de visiter les environs en vélo
  • l’architecture des maisons en pilotis
  • La photogénie des lieux et de ses habitants

Ce que j’ai moins aimé

  • Le tourisme grandissant : on vous promet de vivre chez l’habitant mais en fait pour êtes un groupe d’une 12a de personne, on vous sert à table et eux ne mangent pas, le spectacle de danse à lieu tous les soirs pour les nouveaux groupes arrivés …bref ça manque d’authenticité
  • Le nombre de touristes
  • Le spectacle de danse, on voit sur le visage des danseurs qu’ils ne prennent pas de plaisir à être là, pas un sourire, chez des vietnamiens c’est plutôt bizarre

4. La pagode des Parfums : lieu de pèlerinage incontournable

Située à environ 70km au sud ouest d’Hanoi, la pagode des Parfums est en fait un ensemble de pagodes et temples situé au sommet de la montagne du Parfum dans la province de Ha Tay. C’est un lieu de pèlerinage incontournable pour les Vietnamiens, ils y vont au minimum une fois par an en famille  notamment après la fête du Têt, afin de prier pour la nouvelle année.

Vietnam1

Pour se rendre sur ce lieu saint, des bus se rendent jusqu’à l’embarcadère Ben Duc (compter environ 2h de minibus) sur la rivière Yen où des centaines de barques attendent les pèlerins … et là c’est un vrai spectacle qui s’offre à vous, les barques filent par dizaines dans la même direction, dans la joie et la bonne humeur, au milieu de collines et de montagnes. Après environ 1h de barque, on arrive au pied de la montagne. Maintenant tout se fera à pied : on traverse d’abord des dizaines de restaurants avant d’arriver aux premiers temples, puis c’est au tour des centaines de boutiques à offrandes qui longent les escaliers sur près de 4km jusqu’au sommet de la montagne et la fameuse grotte où se trouve la pagode des parfums.

Pour monter, tu as le choix entre prendre le téléphérique où y aller à pied. De notre côté, nous sommes montées par le téléphérique, qui offre d’ailleurs une très jolie vue, et sommes descendues par les marches. Nous n’avions pas beaucoup de temps et avons pas mal couru… c’est long, mais l’ambiance qui règne est vraiment particulière : entre euphorie et sérénité, entre cris des vendeurs et silence des pèlerins.

En haut, la grotte est incroyable, grande voute dans le creux de la montagne, la foule se presse près de la pagode ou en dessous des stalactites d’où ruissèle de l’eau, recevoir une goutte porterai chance pour la nouvelle année.

IMG_3089

Ce que j’ai aimé

  • Le fait que ça soit un lieu plus prisé par les vietnamiens que les touristes
  • La beauté des paysages le long de la rivière
  • Les couleurs des barques, des boutiques
  • Les nombreux temples à l’arrivée en bas de la montagne
  • La magie de ce lieu de pélerinage

Ce que j’ai moins aimé

  • Le monde qui se bouscule et l’attente pour le téléphérique
  • Le trajet jusqu’à l’embarcadère, et un bus qui fait des allers retours sans cesse

1503381_10202485995289838_175852988_n


5. Hanoi, les incontournables de la capitale vietnamienne

Rapproche toi sur la carte pour tout voir de près 😉

Mes incontournables en photo

(passe la souris dessus pour savoir ce que c’est)


Lire l’article : Un stage infirmier à Hanoi