Minorque

En ce tout début d'été , nous avions envie de dépaysement pas trop cher et de profiter des plages avant que les hordes de touristes n'y déferlent.

Cela faisait un moment que Minorque nous faisait de l'oeil, même si on l'avoue elle manque peut être un peu d'exotisme, elle a pas mal d'atout pour elle : de belles plages, l'ambiance à l'espagnole, encore préservée du tourisme de masse (contrairement à ses deux soeur Majorque et Ibiza), ce qui a fait d'elle une des destinations plage qui nous tentait.

Et puis, le fait d'avoir un vol direct depuis Bordeaux, arrivée Mahon en 1h15,  avec un prix du vol très qu'attractif (35€ le billet a/R), nous a également bien orienté.
On a longtemps hésité entre Majorque et Minorque mais voulant éviter le maximum le monde on a donc opté pour la petite soeur: Minorque

 

Une fois le vol réservé sur easy jet départ et retour les mardis (du 25 juin au 2 juillet 2019) pour 35€/personne, on s'est évidemment lancé dans la recherche d'un logement
On a épluché tous le cas de figures. Location de van aménagé, location d'appartement, l'hôtel, une chambre dans un agroturismo , pour finir par opter pour l'option hôtel avec petit déjeuner, la solution qui nous convenait le mieux pour ce séjour là. Un pied à terre sans avoir à bouger nos affaires pendant 7 jours et ne rien avoir à faire. Petit déjeuner inclus et après, libre à nous de manger à l'extérieur et passer nos journée là où le vent nous mènerait.

-> si c'était à refaire : nous opterions peut être pour 2 logements distincts, même si l'île n'est pas bien grande, cela aurait été peut être plus pratique la visiter en rayonnant autour de deux points. Nous vous conseillons fortement un logement près de ciutadella et un autre vers Mahon. Oubliez les logements de particuliers à particuliers style air Bnb, la législation de l'île interdit la location de logements aux touristes par des particuliers (sous peine de fortes amendes), du coup, il n'y a que les hôtels ou complexe touristique qui pourront vous satisfaire.

Pour l'hôtel, on a opté pour booking et l'HOTEL UNIQUE PLAYA SANTANDRIA ADULTS ONLY ,un peu cher pour l'Espagne mais avec tout le confort pour un séjour détente
L'hôtel est en bord de mer, les pieds dans le sable. Un des meilleur moment de la journée : Les petits déjeuners avec la vue sur la cala Santandria, petit coin tranquille très tôt le matin, qui se rempli vite dès 9h, les transats sur la plage sont pris d'assaut par les touristes, qui à cette période sont quasi tous espagnols.
Nous avons très peu entendu l'anglais ou le français.

Par contre ce que nous n'avions pas du tout calculé , c'est que les vacances scolaires des Baléares avaient déjà commencé, le 21 juin. Et oui juste avant les fêtes de Sant Joan , une vraie institution à Minorque. On vous en reparle dans le paragraphe sur les festivités minorquines. Du coup, oublié la tranquillité et l'aspect "sauvage" de Minorque.

Dans cet article , tout ce que l'on souhaite c'est vous donner envie d'aller à Minorque
# d'une part pour ces magnifiques plages et calas
# deuxièmement pour ses deux villes historiques, Ciutadella et Mahon (Mao) très agréables pour y flâner
# troisièmement pour sa gastronomie et ses vins
# mais aussi pour ses festivités

MINORQUE ET SES PLATJAS ET CALAS PARADISIAQUES

On a fait un grand tour des côtes minorquines du sud au nord , et nous allons donc vous présenter les plages et calas. Celles ci sont toutes accessibles par le Camì de Cavalls, chemin de randonnée qui longe toute la côte.

Nous vous laisserons donc juger par vous même parmi la quinzaine de plages et calas que l'on a pu sillonner, celles qui vous emballent le plus. Nous avons evidement nos penchants mais chacun ses gouts, alors à vous de voir 😉
Entre petites calas, grandes plages sauvages, calas plus touristiques avec bars restaurants aux alentours où calas entourées de pinèdes; plages où l'accès se fait en 3 minutes à pieds depuis le parking où celles que l'on doit rejoindre par le camì de cavalls, le chemin de randonnée du GR223 faisant tout le tour de Minorque


CALA EN PORTER

Côte sud, accessible directement depuis un parking aménagé en bord de plage. Cette cala est entourée d'habitations mais garde un aspect sauvage . Plage de sable blanc, long bras d'eau turquoise creusée dans la roche ... elle a tout d'une belle carte postale de l'île !!


CALA BINISAFULLER

côte sud, petite cala peu fréquentée accessible en contre bas depuis la route, étroite et presque intimiste, sont accessibilité et sa proximité avec des villages vacances la rende beaucoup moins sauvage qu'elle ne pourrait paraitre

 


 CALA SANTANDRIA

côte ouest, proche de Ciutadella, où nous avons résidé. Petite cala mais présentant toute l'infrastructure nécessaire au shilling : restaurants, bar, toilettes, transat et parking. Les places sont réservés à ceux qui se lèvent tôt (et qui veulent débourser 10€/j pour la location de transat)


CALA GALDANA

Accessible directement depuis un parking situé juste à l'entrée du village, environ 10 minutes à pieds sur un chemin arboré. Du coup, il y a beaucoup de monde
L'arrivée sur la plage est surprenante à cause de cet immense hôtel : le Mélia posé sur la plage avec ses 11 étages imposants; Douches et toilettes, ainsi que restaurants et bars de plages et activités nautiques. La plage des familles et du tourisme de masse ... quel dommage quand on pense à la beauté sauvage qu'a pu avoir cette très grande crique.


CALA MITJANA

 

 

 

 

 

 

 

Accessible depuis la Cala Galdana par le camì de cavalls en 30 minutes. La balade est sympathique. On commence par monter au dessus de l'immense hôtel Mélia, d'où l'on a une vue plongeante sur Galdana et à 100m on rejoint le chemin de terre qui nous mènera à Mitjana

 

 

 

Mitjana, on y arrive par le haut, l'eau est verte émeraude, il y a de petites vagues ce jour là, est-ce dû au vent ou à l'orientation de la cala sur la mer?
Vendeurs ambulants de fruits frais et boissons sur la plage, plutôt appréciable, avec la chaleur qu'il y fait, et d'autant plus si vous arrivez d'une balade ou randonnée par le camì de cavalls ! La pinède, les falaises de calcaires et le bleu turquoise font d'elle une des plages les plus appréciée de l'île.

 

 

 

 

 


PLATJA DE SON SAURA DEL NORTE

Bienvenue aux Caraïbes 🙂 l'eau est translucide et teintée tantôt de vert tantôt de bleu turquoise, oubliez les roches ou falaises des plages du sud, ici c'est plat. Du coup, on a pied jusqu'à très loin, idéal pour les enfants. On imagine cette plage en dehors des vacances scolaires .. un petit paradis certainement.


ARENAL D'EN CASTELL

Vue d'en haut, cette plage porte bien son nom d'Arenal non? Une grande plage en croissant surplombée par la ville du même nom. Vous trouverez plein de parkings tout le long de la route et dans le village


CALA TURQUETA

 

Une des perles de cette île, victime de son succès. Un parking de 200 places environ est accessible depuis la route principale de Minorque, seul hic ... il n'y a QUE ces places là, pas une de plus. Oubliez les plages à la françaises ou vous vous dites "c'est pas grave, on se garera un peu plus loin, on ira à pied". Ici le un peu plus loin c'est 20km : les routes (où plutôt LA route, il n'y en a qu'une qui mène aux parkings)est entourée de murets, impossible de s'y garer. Alors les minorquins ont trouvé la solution : des panneaux affichent si le parking est plein ou non. (idem pour la cala Macarella). Autant vous dire qu'en pleine saison, le parking affiche complet à 8h30 jusqu'à 17h30-18h. Pour la petite histoire le premier jour, 11h, nous avons tenté le coup d'y aller quand même alors que le panneau affichait plein, 15 km plus loin nous avons du faire demi tour devant la Gardia Civil qui fermait la route. Résultat une enfilade de voitures faisait demi tour sur les petites routes de campagne. Le lendemain, nous mettons le réveil beaucoup plus tôt, il est 8h15 lorsqu'on prend le rond point où les panneaux affichent déjà complet pour Macarella, et encore libre pour Turqueta. Arrivées devant la barrière de la gardait civil 15km plus loin, celle ci nous la ferme devant le nez ... soi disant le parking est plein !! Après quelques négociations, on nous laisse passer en nous faisant promettre que s'il n'y a vraiment plus de place, nous devrons faire demi tour. nous tentons le coup : par chance il restait quelques places. Bref tout ça pour vous dire que c'est une véritable expédition en pleine saison d'atteindre ces plages.

Une fois garées, il nous reste encore 15minutes de marche facile sur une allée bétonnée ombragée (ancienne route menant à des parkings plus proches encore). La cala est vraiment très belle, enclavée, sauvage, eau cristalline. Sauf que le monde gâche un peu ce petit coin de paradis : mis à part les plagistes venus en voiture, des bateaux d'excursions viennent déverser leur centaines de touristes dans l'après midi. Le temps d'une bonne heure, on se croirait en Chine !
Ici aussi, vendeurs ambulants de fruits frais et boissons sur la plage, plutôt appréciable, avec la chaleur qu'il y fait, et d'autant plus si vous arrivez d'une balade ou randonnée par le camì de cavalls, garanti...vous apprécierez 🙂


CALA MACARELLETA

 

 

 

 

On y accède par 40 minutes de marche depuis la plage de Turqueta par le camì de cavalls donc en presque 1h depuis le parking de Turqueta. (où à partir du parking de la Cala Macarela)
Une partie de la balade se fait en plein soleil, donc pensez bien à amener des provisions d'eau, qui plus est, qu'une fois là bas, pas question de restaurants, ni bar, ni douche, ni quoi que ce soit. A Macarelleta comme à Macarella, on touche du doigt le côté sauvage de ces calas immergées entre pinèdes et falaises. Un véritable coup de coeur pour cette petite cala aux couleurs paradisiaques !!


CALA MACARELLA

 

 

à 5 minutes à pieds de Macarelleta, toujours par le même chemin. On accède par la falaise donc on a la chance de pouvoir voir les deux calas en surplomb avec leurs eaux turquoises.
Ce jour là, il y avait beaucoup d'algues à Macarella donc beaucoup plus de personnes sur Macarelleta.
Sachant que Macarella est beaucoup plus grande que sa petite soeur, dommage ! Sans les algues, on imagine la beauté de cette plage !

 


CALA D'ALGUARIENS

 

 

 

Côte Nord. facile d'accès, 10 minutes à pieds du parking gratuit. Ici le paysage est bien différent des autres plages. On se retrouve enclavé dans un décor où la terre et les roches sont rouges.
La plage est grande, pas beaucoup de profondeur sur plusieurs dizaines de mètres. Les contrastes de couleurs de l'eau avec les rochers lui donne un vrai goût d'ailleurs.
Meme si on peut trouver un restaurant sur l'arrière de la plage, celle ci reste très sauvage.

 

 


PLATJA DES BOT

 

 

 

 

 

Dans la continuité d'Alguariens, on accède à cette très jolie plage en 5 minutes en longeant la plage, en finissant par contourner le rocher à l'extrême droite. Et ça en vaut vraiment le coup. Cette plage est vraiment sauvage, entre roches rouges et pinède. On ne vous parle plus de la couleur de l'eau!

 

 


CALA DE SON SAURA DEL SUR

Un parking signalé depuis la route principale de Minorque, comme celui de Turqueta et Macarella, idem : FULL dès 8h30 fin juin.........par contre dès 17h30, il est de nouveau possible de trouver des places. On a donc opté pour une fin de journée sur ces deux dernières plages
Le chemin d'accès est le mieux aménagé de ce que l'on a pu trouver sur toutes les autres. Un grand ponton longeant toute la plage et menant même à Es Talaier par l'intérieur et rejoignant les roches un peu plus loin.
La plage est longue, deux grands croissants. Il y a de la place pour beaucoup de monde, dommage que le parking ne donne accès qu'à une centaine de places. Pas de photos de la plage même de Son Saura, elle est truffée d'algue le jour où nous y étions.


CALA TALAIER

Isolée et très charmante, eau cristalline. Arrivée en fin d'après midi, nous avons eu la mauvaise expérience d'être piquée par les méduses qui y ont trouvé une vraie piscine, nous ne profiterons donc pas de la baignade très longtemps
Bien dommage car l'endroit est l'un des plus tranquille à notre avis. Culs nu ou habillé, les genres se mélangent sans a priori, merci l'Espagne !!
Ne pas manquer d'y aller faire un tour ceci dit. Les méduses n'étaient peut être que de passage à ce moment là



PLATJA DE SANT TOMAS

"le lagon".... grande plage de 400m de long. Du coup, évidemment, les bâtiments s'y sont installés, un véritable village touristique que l'on ne ressent pas du tout allongées sur notre serviette, car les bâtiments sont en retrait de la plage et plutôt bien intégrés au paysage. Le restaurant, à la pointe sud, en bout de plage, est vraiment très agréable pour y siroter un verre avec la vue imprenable sur le "lagon"


LES VILLES ET VILLAGES

PORT MAHON

Une des deux grandes villes de Minorque, celle à l'Est. Nous n'y sommes passées que vite fait en arrivant de l'aéroport. Nous avons flâné dans ses ruelles piétonnes très agréables. Pourquoi visiter cette ville ? Pour son port très apprécié des locaux, pour ses ruelles piétonnes, son architecture bourgeoise, ses commerces et ses terrasses ombragées.


CIUTADELLA

L'autre grande ville de Minorque, cette fois ci positionnée à l'extrême ouest de Mahon. Un véritable coup de coeur côté ville. Entre son vieux quartier et ses rues médiévales, ses boutiques et ses restaurants. Ciutadella est de loin la plus vivante. Surtout, si comme nous, vous vous y retrouvez aux alentours de la fête de la Sant Juan, l'équivalent de la Saint Jean française, mais aux dimensions bien plus imposantes. On vous en reparlera plus tard

Ciutadella c'est l'endroit pour passer des soirées agréables, se promener au bord du bras de mer qui se faufile jusque dans la ville, boire un verre en terrasse, faire quelques emplettes et flâner dans ses ruelles piétonnes d'un autre temps, typiquement espagnoles. Cette ville est empreinte d'histoire et de charme : des bâtiments à l'architecture gothique, baroque, mais également des ruelles au style médiéval, catalan ... A visiter le soir, vous ne serez pas déçus !!


BINIBECKER VELLS

 

 

 

Village de pêcheurs abritant une toute petite crique à environ 8km de Mahon
De la chaux blanche du sol aux tuiles lui donne un charme fou, à la grecque. Son dédale de ruelles aussi petites soient-elles laissent parfois, à peine la largeur de passer, et peut devenir un vrai labyrinthe. Bon rassurez vous, on s'y retrouve toujours, ce n'est pas bien grand ! Un de lieu les plus instagramable de l'ile c'est sur.

 

 

 

 

 

 

 

 


FORTNELLS

 

 

 

 

 

 

Fornells nous rappelle un peu les villages des fjords islandais mais en beaucoup plus chaud et méditerranéen. Ce village de pêcheur, au nord de Minorque, est posé sur une rive à l'entrée de la baie et s'étire de tout son long avec son port. Port spécialisé dans la pêche de la langouste. si vous passer par là, alors ne manquez pas l'occasion d'y déguster la spécialité locale; la Caldereta de Langosta.

 

 

 

 

 

 


LITHICA-LOS PEDRERES DE S'HOSTAL

Ce lieu n'est pas à proprement parler une ville mais plutôt un lieu hyper atypique à visiter non loin de Ciutadella : une ancienne carrière d'extraction de marès; les pierres calcaires que vous pourrez observer partout sur l'ile, tant dans les champs pour éviter l'érosion due à la forte tramontane mais aussi pour délimiter les terres agricoles ou servant encore pour la construction.

Attention à ne pas s'y promener aux plus fortes chaleurs de la journée car cet endroit devient très vite un four.


BEBIDAS Y COMIDAS MINORQUINAS


La paella

Un incontournable étant en Espagne. Testée et approuvée au restaurant Boca Chicca, Cala Santandria


La pomada

LA spécialité alcoolisée de Minorque. Une dose de gin Xoriguer , fabrication minorquine, avec une dose de Cas et beaucoup de glaçons dans un très gros verre la plupart du temps.
La vraie pommada est servie, gin + glaçons et la bouteilles de Kas à côté. Mais il n'est pas rare de se voir apporté à table le mélange déjà fait, et donc de ne pas connaitre la dose de gin ni le gin utilisé. Et il serait dommage de boire une pommada avec un autre gin que le Xoriguer


Le Fromage de Mahon

Un fromage AOP au lait cru de vache plus ou moins affiné, il y en a pour tous les gouts, de moins affiné à pâte presque molle au plus vieux faisant penser à un parmegiano affiné.


La sobrasada

Non ce n'est pas un fromage, mais une charcuterie est plus exactement une chaire à saucisse à base de paprika, d'où sa couleur orange/rouge. Souvent utilisé en tartine mais aussi en farce pour mini chaussons.


Le Vin

 

 

Surement moins connus que les autres produits cités plus haut, il existe pourtant pas moins d'une dizaine de bodega sur l'île. Le plus connues : Binifadet ou Binitord. Rosé, blanc ou rouge, il y en a pour tous les gouts. Issus de cépages bien connus chez nous : merlot, cabernet sauvignon pour les rouges et rosés ou chardonnay et malvoisie pour les blancs, se sont des vins faciles à boire. Vous trouverez ces vins soit chez des cavistes soit directement dans les Bodegas.

 

 

 

 

Nous avons testé la Bodega Hort Sant Patrici, dans le centre de l'île. C'est une bodega mais également une fromagerie ayant développé la propriété pour l'oenotourisme. Du coup, hormis des chambres à louer, des visites, l'établissement propose des dégustations de fromage et vins dans sa boutique. On se testera 3 verres de vins dont 2 rouges et 1 rosé à l'ombre d'un parasol sur leur terrasse.
(Quel dommage, les rouges nous serons servis à température ambiante, avec les 34° à l'ombre....très mauvaise idée ;-/)

Nos adresses où tester les spécialités

Moriarty

 

Belle adresse, un peu chic, de Ciutadella. Mais quel cadre... Une jolie terrasse ombragée dans l'arrière cours du restaurant s'ouvre à nous. Entre vieilles pierres et bougainvilliers, cette terrasse nous offre un instant de fraicheur au milieu des pierres encore chaudes de Ciutadella à la tombée du soleil.
Les tapas, sont très élaborés et le service est très soigné.
On y a dégusté des couteaux au jambon ibérique mais aussi un tataki de thon rouge et pistaches et bien-sûr l'incontournable pan con tomato

Margarete

Autre adresse très sympathique de Ciutadella, tout comme au Moriarty nous avons cherché la fraicheur. Et une fois de plus, la terrasse du Margarete nous plonge dans une autre ambiance.
En rentrant dans le Margarete, tout droit arrivées d'une ruelle médiévale en pierres, nous franchissons le bar, et........ nous découvrons ce splendide jardin avec gazon , palmiers et terrasse en cailloux. L'endroit est hors du tumulte qui règne dans les rue de la vieille ville, là, juste à côté.
La carte offre beaucoup de cocktails, à des prix plutôt élevés pour l'Espagne, qui s'est certainement mise à l'heure des touristes! Mais vous pourrez également y trouver des bières pour le plus petits budgets. Niveau cuisine c'est beaucoup plus simple. Un endroit sans chichi esprit guinguette et fraicheur !

Es Llonguet

Une enseigne incontournable à Mahon, on ne s'y trompe pas, la terrasse est pleine et on fait la queue jusque dans la rue. Impossible de ne pas s'y arrêter grignoter un empanada ou encore un ensaïmades, une brioche roulée tel un pain aux raisins, au gout de fleur d'oranger, si elle est individuelle, sinon elle peut être fourrée à la crème ou encore au chocolat si celle ci est destinée à plusieurs personnes.

 

Spécialités sucrées ou salées, si vous avez un petit creux et voulez gouter à la gastronomie locale, faite le détour à cette adresse !!

 

LES FETES DE SANT JOAN


JUIN

Les fêtes de Sant Joan ou Saint-Jean à Ciutadella sont les plus populaires de Minorque. De plus, elles inaugurent la saison. Des milliers de personnes font le déplacement depuis Barcelone et Majorque. Par exemple en 2016, les fêtes ont réunis 28.000 personnes le 23 juin. Et plus de 20.000 le 24 juin. Donc, À ne rater sous aucun prétexte étant donné le spectacle de folie auquel vous aurez droit.

Les fêtes de Sant Joan ou Saint-Jean à Ciutadella sont les plus populaires de Minorque. De plus, elles inaugurent la saison. Des milliers de personnes font le déplacement depuis Barcelone et Majorque. Par exemple en 2016, les fêtes ont réunis 28.000 personnes le 23 juin. Et plus de 20.000 le 24 juin. Donc, À ne rater sous aucun prétexte étant donné le spectacle de folie auquel vous aurez droit.
Les Fêtes de Minorque sont internationalement reconnues
Celles de Ciutadella ou de la Saint Jean rassemblent des milliers de personnes le 23 et 24 juin.

En été,la star de Minorque, c’est le cheval noir de race autochtone. En effet, durant l’été, les chevaux sont les acteurs principaux des fêtes patronales qui se déroulent dans chaque village.
A priori, la tradition de ces fêtes remonte au Moyen Âge. En somme, c’est une tradition totalement ancrée dans l’adn des Minorquins. Elles commencent au mois de juin et durent jusqu’à mi-septembre. Pour résumer, ce sont les fêtes de Bayonne revisité à la sauce minorquine.

Plus de 150 chevaux et autant de cavaliers lors de fêtes de Mahon et Ciutadellacheminent vers le centre de la ville. Ensuite, les chevaux fendent la foule, au son de la fanfare locale. Enfin, les chevaux cabrent pendant que les gens essaient de toucher son torse. Vraiment  impressionnant, surtout en raison de la multitude de personnes qui assistent au spectacle.

À Ciutadella, plus de 20.000 personnes y participent. Un authentique show donc qui se nomme Jaleo. Les fetes de Minorque durent en général le temps d’un week-end. Ambiance garantie, car en plus des chevaux, vous pourrez participer ou voir des danses et musiques folkloriques. Surtout ne rater pas le traditionnel feu d’artifice. Bref, une ambiance festive jusqu’au bout de la nuit pour les plus courageux. D’autre part, vous aurez l’occasion de boire le cocktail local, du gin distillé sur l’île avec du citron. C’est la boisson star des fêtes et elle coule à flots.

Le cheval noir, de pur race minorquine est le principal protagoniste des fêtes de la sant Joan. Donc , si vous avez bien suivi, c'est très vivant à cette époque de l'année. Mais pour ceux qui aiment les festivités, cela peut être un bon moyen de s'imprégner de la culture minorquine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *