Road trip Ouest Americain

Qui n'a pas rêvé un jour de sillonner la mythique route 66 ? De partir à l'assaut des déserts des cowboys et des indiens ? D'admirer un coucher de soleil sur le Grand Canyon ? De découvrir la frénésie obsédante de Las Vegas ? Ou encore de fouler Hollywood boulevard, ou la plage mythique de Venice Beach !?

Et si on partait faire tout ça en l'espace de 3 semaines ? Septembre 2018, les billets pour Los Angeles sont bookés, notre demande d'ESTA est faite, nous nous envolons vers l'Américan Dream.

PREPARATIFS

Comme tout bon voyage, il y a un minimum de préparatifs avant de partir. Plus ou moins, en fonction de tes envies de liberté (0 préparation ou réservation) ou au contraire de sécurité (road book déjà fait, réservations des nuits et des activités etc...) Nous avons opté pour l'entre deux. Et si c'était à refaire, nous referions exactement la même chose.

Quand partir ?

Nous avons choisit la période septembre/octobre : c'est la fin de la grosse saison touristique de l'été qui, a priori, est très très fréquentée et présente de grosses chaleurs sur certaines régions traversées, et ce n'est pas encore l'hiver avec les risques de neige et de grands froids sur une partie du parcours. La mi saison de mai-juin doit être sympa aussi.


Comment ?

En avion bien sur! Nous avons sauté pour le coup sur une occasion en or, qui est apparue il y a peu de temps : le billet pour la côte ouest des Etats Unis au départ de la France est passée sous la barre des 500€ !! Avec quelques recherches sur Kayak nous sommes tombées sur un vol Bordeaux-Los Angeles géré par la Lufthansa (avec une courte escale à l'aller, et au retour) à 490€/pers avec bagage en soute... banco ! Quelques conseils pour trouver les meilleurs prix de billets


Avant de partir

N'oublions pas nous partons au States, il faut donc montrer patte blanche. Si vous partez pour un séjour de moins de 90 jours sur le sol américain, pas besoin de VISA mais obligation de vous munir de l'ESTA, la demande étant à faire sur le site officiel (attention il existe beaucoup de sites frauduleux), il vous en coutera 14$/personne et environ 25min pour remplir le questionnaire. L'autorisation est délivrée assez rapidement (sous 72h), mais méfiez vous , si par tout hasard votre demande d'ESTA vous est refusée, il vous faudra faire une demande de VISA qui elle prend beaucoup plus de temps. Je vous conseille donc de vous y prendre 2 mois avant votre départ pour faire la demande d'ESTA (celle ci étant valide durant 2 ans)


Mode de transport

Grande question et grand dilemme : voiture, Van aménagé ou camping car ? Nous nous sommes longtemps posée la question. Chaque moyen de transport a ses avantages et ses inconvénients. 

La voiture est surement la solution la plus économique à condition que vous choisissiez des logements pas chers (le camping sauvage reste le moins cher, sinon comptez minimum 50$ la nuit dans un motel), gros inconvénient, pour la plupart des motels il vaut mieux réserver à l'avance, du coup vous avez beaucoup moins de marge de manoeuvre dans le road trip et moins de liberté. Sans parler d'un autre point à prendre en compte : les repas.

Le van, le bon compromis : accessible en prix, passe partout, vous pouvez dormir dedans mais également cuisiner. Le manque de confort ne correspondra pas à tout le monde, étriqué, pas de toilette ni de douche chaude et impossible d'être debout à l'intérieur.

Le camping car : la solution que nous avons choisie. Quitte à vivre à fond notre road trip aux States, vivons le à l'américaine. Le camping car (RV) est ultra répandu là bas, la majorité des américains en profitent durant leurs vacances pour rejoindre les campgrounds pour RV. Nous ne sommes pas allées jusqu'au bout de ce concept, les campgrounds coutant min 40$ la nuit. Nous avons opté la majorité du temps pour se poser dans des lieux en pleine nature (plus d'info plus bas). Nous avons énormément apprécié le confort de ce mode de transport : pas besoin de refaire la valise tous les jours, possibilité de manger, se reposer où l'on veut et se balader debout dans notre appartement mobile.
Le gros inconvénient : le prix. Entre la location et surtout la consommation du RV, notre compte en a pris un coup.

Si c'était à refaire : Nous sommes passées par le site Camper Travel pour réserver (très bonne plateforme, conseillers accessibles par mail) et avons pris un RV chez El Monte RV (que nous déconseillons). Nous passerions plus par l'agence Cruise America si c'était à refaire, et prendrions un plus petit RV, un modèle Truck Camper (pour 2 personnes), plus cher à la réservation que le modèle que nous avions pris : un class C medium pour 5 personnes , mais qui consomme beaucoup moins, donc au niveau du prix, on y aurait surement gagné et il nous aurait permis d'être plus passe partout et rouler probablement un peu plus vite. Mais pour le confort du RV et la liberté qu'il nous offre sur ce genre de road trip, nous ne changerions pas de mode de transport.


Préparer son road trip

Une étape quasi obligatoire quand on part aux états unis, surtout sur un temps court, si on veut optimiser le voyage au maximum. Il y a tant de choses à voir, tant de parcs, de routes et de distances ... l'évaluation de la faisabilité du road trip est indispensable avant de partir, au risque de prévoir trop grand et de se retrouver à ne pas pouvoir voir des lieux immanquables.

Nous avons construit notre road trip grâce à d'autres blogs et nos guides. Nous avions prévus un circuit ajustable à tout moment, et qui nous permettait de prendre notre temps sans courir d'étape en étape. Pas de programme au jour le jour, mais plutôt un fil conducteur pour ces 23 jours de road trip.

Les avantages :

- L'adaptabilité, si durant le circuit vous découvrez un endroit que vous n'aviez pas prévu qui vous tente, pas de problème pour le voir! Ou au contraire les critiques d'autres voyageurs sur un lieu que vous avez prévu de voir ne vous emballent pas, on annule cette étape.

- Les imprévus peuvent être beaucoup mieux gérés (réception du camping car en retard, nécessité de passer dans un garage pour faire réparer une fuite d'eau dans le RV, mauvais temps ...que du vécu qui nous a confirmé que nous avions choisis le bon mode de voyage)

- La liberté ! Indéniablement c'est le maitre mot pour ce genre de procédé !

- Le prix : road trip préparé maison = pas de frais d'agence. des agences comme authentikamerica proposent des road trips tout faits, avec road book, réservation des hôtels etc ... mais à quel prix !! et puis vous n'avez quasiment pas de marge de manoeuvre dans votre circuit. Rassurant certes, mais quel dommage de ne pas vivre ce voyage en totale liberté de mouvements.

Les inconvénients

- Impossibilité de réserver quoi que ce soit à l'avance. Que ce soit hôtels, campings, visites etc.

- cela nécessite pour le coup un peu de réflexions et de recherches à faire sur place pour prévoir le programme du lendemain. Cela prend un peu de temps et peut paraitre prenant, mais ca fait aussi partit du principe du Road trip

Vraiment nous conseillons à tous les voyageurs de partir de cette manière, nous avions un peu peur de partir sans rien réserver, mais en fait tout est super simple, et ce sentiment de liberté de pouvoir faire ce que tu veux quand tu veux, ca n'a pas de prix ! Aller sautes le pas, tu ne le regretteras pas.

Ci dessous le road trip prévu avant le départ et celui que nous avons réellement fait


Les nuits en RV

Cette question nous est revenue très souvent : où logez vous !? Nous ne remercierons jamais assez la famille Turgeon pour THE bon plan du voyage : l'application ou le site Ioverlander , le graal du road tripper aux States (et ailleurs dans le monde). Ce site référence tous les endroits où tu peux t'arrêter en camping car : les campings, les parkings mais surtout les Wild campings, ou campings en pleine nature et GRATUITS !!! Oui oui, il existe des endroits gratuits pour camper aux états unis, que vous soyez en RV, en Van ou en voiture avec votre tente, vous pouvez vous poser en pleine nature pour y passer la nuit sereinement sans vous faire virer par les Rangers (n'oublions pas qu'en dehors de ces lieux, le camping est totalement interdit sous peine de fortes amendes)

Ces wilds camping nous ont permis d'économiser plusieurs centaines de dollars de camping. Seul inconvénient (qui n'en est pas vraiment un en RV) : aucune commodité (pas d'électricité, d'eau ou de toilettes), mais quel plaisir de se retrouver au milieu du désert ou des forêts, de s'allumer un feu de camp (des foyers de feux de camps sont présents quasiment partout et le feu autorisé sauf en cas de gros risque d'incendies, seul hic : interdit de ramasser du bois par terre, il faut l'acheter, et ce n'est pas gratuit : 3 à 5$ les 4-5 bûches de bois). Vous ne trouverez jamais ces campings gratuits dans les Parks nationaux, mais à bon nombre d'endroits, la frontière entre l'intérieur du parc et l'extérieur est mince, et en seulement quelques km vous avez rejoint le parc après avoir quitter votre lieu en pleine nature. Nous avons également dormi quelques nuits en campings payants : soit parce qu'ils étaient vraiment tops pour passer à côté, soit parce que nous n'avons pas pu trouver de camping gratuit dans les environs de là où nous étions.

La question du sentiment de sécurité dans des lieux pareils nous a souvent été posée également, et honnêtement, nous nous sommes jamais senties en danger. Cette application est tellement connue là bas, que dans chaque lieu de pleine nature où nous avons dormis, il y avait d'autres voyageurs avec nous (sauf une nuit), donc cela rassure grandement.

Allé pour le plaisir nous partageons avec toi nos meilleurs spots dodo


Quel moyen de paiement ?

Une grande question avant de partir à l'étranger, comment et avec quoi payer sans se faire avoir par des frais de change ou de banque exorbitants ? Nous avons trouvé enfin la solution (après bon nombre de voyages à l'étranger à se faire avoir), nous avons testé et plus qu'approuvé la carte bleue REVOLUT. Un compte bancaire 100% application, et 100% gratuit (la carte coûte 6€ mais tu peux l'avoir gratuite si on te parraine). Tu t'inscris sur internet, tu commandes ta carte bleu et tu installes l'application. Quelques jours plus tard tu récupères ta CB et finit les frais à l'étranger. Tu peux transférer de l'argent sur ce compte instantanément, Aucun frais de banque ni de change, le paiement se fait au taux actuel de change (ou alors tu décides de changer via l'application tes euros en dollar le jour où le change est intéressant), bref un vrai bijou pour économisez de l'argent à l'étranger. Seul petit inconvénient: le plafond de retrait de liquide est de 200€/mois, mais comme il n'y a aucun plafond de paiement, et qu'aux Etats Unis on peut quasiment tout payer en CB, les 200$ en cash nous ont largement suffit.

Ils nous ont en grande partie permis de payer les fameux Tips, le pourboire. Véritable institution aux Etats Unis, le pourboire était anciennement le seul salaire des serveurs. Aujourd'hui il existe un salaire minimum : 3€ de l'heure, autant dire une misère, du coup, les pourboires représentent la majorité du salaire des serveurs. Compte environ 15 à 20% à rajouter au prix de ton repas en pourboire. La majorité du temps, les serveuses nous encourageaient à être généreuses en laissant un petit mot sur l'addition et en indiquant le pourboire que nous pouvions laisser. Un peu oppressant comme système, mais cela fait parti du folklore.


La nourriture

C'est cher !! Ne nous y trompons pas, les états unis c'est cher. Nous avions la chance de pouvoir cuisiner et d'avoir un frigo et congélateur, donc nous avons pu considérablement réduire le budget nourriture en faisant nos courses dès le début et en cuisinant. Nous privilégions les Walmart, une des grandes surfaces présente un peu partout et qui fait parties des moins chères. Nous avons trouvé à peu près tout ce que nous cherchions : viandes, petit déjeuner, fruits et légumes (même si le choix est plus restreint que chez nous et que la plupart sont avec OGM ... mais il faut bien s'adapter au pays), produits frais, pâtes ...Etc

Pour ce qui est des restaurants et des fast foods (partout et pour tous les goûts), vous pouvez manger pour facilement 7-8$ par personne, mais rien d'autre que des burgers ou des tacos. Si vous chercher à manger un peu mieux et plus sain, la note monte vite, très vite.

Niveau alcool vous trouverez ce que vous voulez en Californie (vin, bières, alcool forts), mais attention en Utah, nous sommes en pays Mormont, l'alcool y est rare, impossible de trouver de vins, seules les bières subsistent.


L'essence

Une grosse partie des dépenses donc il vaut mieux être bien renseigné. L'essence s'achète au gallon là bas et pas au litre (1 gallon = 3,8 litres environ), et les prix sont hyper fluctuants d'une station à l'autre mais également d'un état à l'autre, nous avons payé entre 2,80$/gallon, jusqu'à 4,5$/gallon (mais nous nous somme faites avoir comme des bleues sur ce coup là). Bon à savoir : la Californie est plus chère que ses états voisins. Mais j'ai un petit secret pour vous pour acheter votre essence la moins chère possible : le site/appli gasbuddy affiche en direct les prix des stations essence (indispensable pour faire de sacrées économies). Bon à savoir également : certaines stations affiche des prix moins chers si vous payez en cash ou si vous prenez leur carte fidélité.

A la pompe, cela se passe différemment que chez nous : la majorité des CB étrangères ne fonctionnent pas directement à la pompe, il faut donc aller dans le magasin de la station, et demander un certain montant à créditer sur la pompe. Vous payez, vous retournez faire votre plein, et si vous n'avez pas atteint le montant crédité, vous retournez vous faire rembourser le complément. Si vous avez mal calculé votre coup, et qu'il vous manque de l'essence, vous réitérez le processus en recréditant plus d'argent. Pas évident de tomber sur le plein tout pile quoi. Renseignez vous lorsque vous récupérerez votre véhicule, du volume de votre réservoir pour avoir une idée du montant à créditer. Nous sommes montées jusqu'à 130$ le plein.




La vie en RV

C'était une première pour nous et donc nous avions beaucoup de questionnements et d'angoisses. Mais au finale la prise en main était assez facile.

Deux trois petites choses à penser avant de partir : prévoyez un transformateur 12v/220 avec prise allume cigare (ou 110v/220v prise américaine si vous comptez vous recharger dans les hôtels), indispensable pour recharger tous les appareils électroniques sur la route. En effet, aux états unis tout le réseau électrique est en 110volts, alors que nos appareils nécessitent souvent du 220v pour être correctement chargés. Attention, les prises électriques dans le RV ne fonctionnent que si le générateur est allumé (sauf les allumes cigare à l'avant du RV)

Indispensable pour un bon road trip : une bonne playlist de musique ! Nous avons avalé les miles et les heures de route, quoi de mieux que de bonnes musiques bien américaines pour mettre l'ambiance. Nous avions prit l'abonnement Spotify premium gratuit pour un mois, comme ça nous avons pu télécharger plein de musiques à écouter hors connexion.

Le générateur est une option à prendre ou pas. Soit tu décides de payer l'illimité, soit (comme nous), tu l'utilises avec parcimonie et ne payes que les heures d'utilisation. Il est nécessaire pour faire fonctionner les prises du RV, le chauffage, la climatisation, et le microonde. Le frigo, le four et l'eau chaude fonctionnent avec une batterie auxiliaire et grâce au propane.

Le propane : nous avons réussi à tenir les 3 semaines avec un seul plein de propane, comptez environ 25$ le plein à faire dans stations essences.

Le dump : un des points qui nous faisait un peu flipper avant de partir, la vidange du camping car. Comment faire ? Où allons nous faire ça ? Et là encore, merci Ioverlander. Grace à l'application, nous avons pu trouver des dumps à peu près partout sur notre route et gratuits !! Eau noire, eau grise et plein d'eau potable, tout ça va vite devenir une formalité pour toi . Attention, il nous a été facile de trouver des dumps gratuits dans les alentours des parcs nationaux, mais dès que nous nous sommes approchées de Los Angeles, la vraie galère, très peu de dumps et très chers. On apprend vite à être raisonnable sur l'utilisation de l'eau : douches éclairs, vaisselle écolo, besoins dans les toilettes publiques ... et même en faisant ça, nous avons du faire le dump tous les 4 jours environ.

La conduite, information aux non initiés; la conduite d'un RV est sportive. Outre le fait que notre engin mesurait 7,3 m, il faut savoir qu'il pèse son poids également, du coup, dès que vous avez affaire à un peu de dénivelé, le moteur chauffe vite, consomme à fond les ballons et vous fait vivre quelques sueurs froides. Mais je crois que le pire niveau montée de stress, c'est quand le vent décide d'entrer en jeu, la prise au vent du véhicule nous enverrait facilement dans le décors (sans parler des camions qui vous doublent et excitent d'autant plus les rafales de vent). Du coup, il vous faudra faire preuve de sang froid, serrer le volant et les fesses, et apprendre à appréhender la conduite de véhicule comme celui ci.


Internet et Reseau

Nous avions prit toutes les deux le forfait Free français illimité qui offre 30 jours de réseaux dans les pays européens mais pas que, les Etats unis en font partis. C'est honnêtement le meilleur compromis pour avoir du réseau pas trop cher là bas, les cartes prépayées américaines étant hors de prix. Nous avons eu du réseau quasiment partout, même si la couverture n'est que 3G (pas de 4G), cela nous a permis de poster sur Facebook mais d'utiliser également le GPS, et internet.


Budget

Surement un des points qui intéresse le plus avant de partir là bas, il faut dire que partir aux Etats Unis, c'est savoir qu'il faudra y mettre un budget assez conséquent. C'est un sujet souvent tabou, mais nous considérons qu'il n'y a pas de langue de bois à avoir la dessus, ça fait parti du jeu.

Au final, nous en avons eu pour 5400€ pour deux tout comprit, soit 2700€/pers

Plus en détail : Nous avions prévus 2500€/pers, nous étions donc à peu près dans les clous jusqu'à ce que la société de location du camping car nous facture 300€ de réparation pour le pare-brise du RV (nous avions pris deux cailloux sur le pare-brise et donc deux impacts pour lesquels nous n'y étions pour rien mais qui nous coûtent très chers au final, ce qui a augmenté le budget camping car, affiché au départ à 1800€, nous avions du ajouter 270€ de frais de préparation du véhicule sur place et 300€ de réparation).

Niveau courses et restaurants, nous nous sommes fait plaisir avec 7 repas en restaurants, et n'avons pas vraiment regarder le prix pendant nos courses (prix calculé avec alcool compris, étant amatrice de vins, c'est une partie du budget à prendre en compte)

Dans les loisirs nous avons comptabilisé le Beautiful pass (pass donnant accès en illimité aux parc nationaux), les entrées pour Antelope canyon et les dégustations de vins sur la fin de notre road trip.

Niveau logement, nous avons réservé deux nuits à LA lors de notre arrivée en Air Bnb (100€) , et 3 campings payants (lac Powell, Monument Valley, Séquoia Park).

Pour nos déplacement à Los Angeles, nous avions hésité entre louer une voiture ou prendre Uber pour se déplacer, quand on voit le budget final, nous confirmons que la meilleure solution pour se déplacer à LA c'est de prendre Uber. (nous aurions payé 60€ de location voiture pour 2 jours, sans compter l'essence et les parkings)

Les autres dépenses concernent les tips, des cafés pris par ci par là, les jeux de machines à Las Vegas, le propane, le tunnel pour accéder à Zion.


CHIFFRES CLES

4500 km de routes

quelques 64h de route

7 parcs nationaux

2 parcs navajo

3 states parcs

4 états traversés

11 pleins d'essence

24h de vol

près de 2000 photos

des milliers d'étoiles

des centaines de "wouah"


EN RESUME

C'est un voyage à faire au moins une fois dans sa vie, et tant qu'à le vivre, nous avons décidé de le vivre à fond. On s'est fait plaisir en choisissant un moyen de transport cher mais offrant le liberté que nous recherchions pour ce voyage. Nous avons vu des endroits à couper le souffle et avons été profondément marquées par la diversité des paysages qui se sont offerts à nous, chaque virage de ce road trip pouvant offrir de magnifiques surprises. Des déserts de sables rouges, aux forêts de séquoias géants, en passant par des montagnes abruptes blanches, jaunes, rouges ... une palette de couleurs et de tableaux si différents et si dépaysants. Nous avons adoré être plongées dans ces endroits vus et revus en photo, en reportages, mais les voir en vrai, c'est encore plus incroyable. ...  Nous avons peut être un petit bémol : nous avons été un peu déçues du manque d'authenticité des parcs nationaux, trop balisés et stérilisés. A contrario, les américains eux sont authentiques, nous ne sommes tombées que sur des gens adorables et très avenants.


Notre road trip plus en détails jour par jour

3 réponses sur “Road trip Ouest Americain”

  1. Dommage pour Death Valley , magnifique et silencieux, vous pouvez rajouter « boondockerswelcome » comme super application, associée à ioverlander c’est parfait pour ne pas dépenser un dollar. merci pour toutes les infos. Bises, Fred.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *