La Bretagne en Van, ça vous gagne !

C’est lors du weekend prolongé de Pentecôte 2018 que nous avons décidées de sillonner les routes de notre chère France, 5 jours à l’assaut de la Bretagne.

5 jours c’est bien peu pour visiter cette magnifique région, et le choix de la destination est cornélien. Nous faisons donc appel à nos amis voyageurs sur les réseaux sociaux pour établir leurs endroits préférés que nous pourrions visiter, et autant dire que le résultat est encore pire … à chacun sa préférence, on nous conseille la presqu’île de Crozon, le golfe du Morbihan, la côte de Granit rose, le cap frehel et j’en passe… nous décidons donc de voir le plus de choses possible et prévoyons de débuter par le Nord et le Mont Saint Michel (oui je sais il n’est pas en Bretagne, mais il aurait été bête de le louper vu sa proximité). Après, advienne que pourra, notre itinéraire n’est pas fixé, l’avantage de partir en Van aménagé, pas de contrainte de réservation ou quoi que ce soit, nous allons au bon nous semble en fonction de nos envies.

Vendredi soir, nous quittons donc bordeaux à la débauche pour 5h30 de route direction le mont saint michel…enfin ça c’est en théorie, nous mettons en fait un peu plus de 7h, et 1h30 rien que pour sortir de Bordeaux, nous n’avons pas été les seules à avoir l’idée de partir ce weekend là. Pour le reste du trip, les photos parlent plus que des mots … nous avons adorées la Bretagne (je connaissais déjà, mais c’était une première pour Carine).

Des habitants très sympas, des villages tous mignons et super bien entretenus, des fleurs partout en cette période du mois de Mai, des paysages éclectiques, des spécialités culinaires à s’en lécher les babines, des spots pour dormir avec le van paradisiaques et un ciel bleu durant 5 jours … nous avons été plus que gâtées !!


JOUR 1


 

1er réveil sur la baie du mont Saint Michel , la vue du van n’est pas dégueu ^^.  Tu veux savoir où nous étions garées ? => Park4night , l’application indispensable !!

Après notre matinée de visite en mode « bons touristes », nous prenons la direction de Cancale et sa baie, une très belle surprise !! L’occasion de déguster de bons produits du coin : huitres de cancale, coquilles saint Jacques, crêpe et kouign amann

 

Après un petit passage à Dinard pour faire le plein de victuailles pour la soirée et en profiter pour admirer l’immense baie à marée basse qui s’étend devant nous, nous prenons la direction de la presqu’île de Saint Jacut de la mer. Mais pour quoi faire ?? Nous avions dégoté un petit spot pour dormir qui nous paraissait pas trop mal, et en effet il valait bien le petit détour 😉

Baie de Dinard


JOUR 2


Direction le Cap frehel, l’accès au parking est payant, mais la petite balade en haut des falaises vaut le coup. Carine qui n’est pourtant pas une amatrice de falaises, a apprécié cet endroit !

Nous poursuivons notre route en longeant la côte, direction l’île de Brehat, ou du moins, la côte qui lui fait face (il aurait fallu prévoir une journée pour prendre un bateau et s’y rendre), et heureusement pour nous que nous avions rien réservé. En arrivant sur place, une brume de froid à envahit la côte, nous la voyons de loin sur la route, un brouillard gris s’étend devant nous. A peine entrées dans ce nuage, la température affichée au tableau de bord dégringole, nous passons de 23° à 14° en quelques minutes, et autant dire que la brume gâche complètement la vue, nous ne voyons rien, et distinguons à peine les contours de l’île. Il est 14h, pause repas dans le van en espérant que la brume se dissipe mais malheureusement elle reste bien accrochée à l’horizon. Tant pis, nous rebroussons chemin et nous dirigeons vers la côte de granit rose, sans savoir vraiment où nous allons. Nous prenons les routes au hasard, à la recherche d’un spot où pouvoir se poser pour le soir. C’est comme ca que nous tombons sur le littoral de Plougrescant, la marée est basse et le paysage incroyable avec cette brume au fond, je te laisses voir par toi même.

 

Nous profitons du lieu pour nous balader le long du sentier des douaniers, avant de reprendre le Van, quelques virages plus loin en longeant la côte nous trouvons notre spot pour dormir, les pieds dans le sable avec vue sur une baie encore à marée basse, quelle sensation de liberté et zenitude !! Quoi de mieux que de sortir un bon livre, ou une bonne bouteille pour se faire un petit apéro avec cette vue ?

 


JOUR 3


 

 

Nous continuons notre découverte de la côte de granit rose, direction Perros-Guirec où nous nous arrêterons manger en bord de mer (après nous être perdues volontairement pendant près de 2h au milieu des petits villages et lotissements de la région, les maisons étant si mignonnes et fleuries), avant une petite balade digestive du côté du chemin des roches à Saint Guirec.

 

 

Après plusieurs hésitations, nous décidons de partir du côté de la presqu’ile de Crozon, nous savons qu’il y a encore beaucoup à voir sur la côte Nord, mais Crozon nous appelle. Après le calme de la Manche et des paysages lunaires apportés par les marées, nous arrivons face à l’Océan Atlantique et ses vagues ! Changement de décor mais quel plaisir de dormir au son des vagues ! Spot au niveau de la plage de Kersiguénou

 

 


JOUR 4


Découverte de la presqu’île de crozon : petite balade de 45 min vers la Pointe de Dinan, détour par alignements de Pen Hir (sans grand intérêt), cimetière des bateaux à Camaret s/ mer et repas à L’hostellerie de la Mer pour déguster (encore) des spécialités du coin : araignée de mer, andouillette.

Sans oublier la petite perle de crozon, la plage de l’île vierge, considérée comme une des plus belles plages du monde (toujours plus), on avoue elle est très belle et le lieu est resté assez sauvage malgré sa notoriété du fait que l’on n’y accède qu’en marchant le long de la falaise pendant environ 25 min. Pour accéder à la plage en bas, prévoyez des chaussures  !

 

Après Crozon, nous commençons à prendre la route du retour, sachant que le lendemain nous devons rentrer sur Bordeaux. Gros point d’interrogation pour cette fin de séjour, nous optons pour aller voir du côté du golfe du Morbihan. Nous trouvons un spot dodo du côté de la plage de Tahiti, sur la commune de Nevez

 


JOUR 5


Nous rentrons en passant par le golfe du Morbihan, hélas, le golfe ne s’apprécie pas vraiment de la côte, il aurait fallu prévoir une sortie en bateau mais nous sommes tenues par le temps et la météo pas très clémente, nous arpentons les routes mais rien de bien folichon à se mettre sous la main. Après de bonnes galettes bretonnes nous finiront par rentrer au bercail.

 


5 jours à sillonner les routes de Bretagne en Van, nous avons adoré l’expérience, le soleil nous ayant fait l’honneur de sa présence sur la majorité de notre road trip, je peux confirmer qu’avec ces conditions là :

 la Bretagne, ca vous gagne 

 

Pour voyager encore plus loin

4 réponses sur “La Bretagne en Van, ça vous gagne !”

    1. Merci nous sommes passées par l’agence Van Away de Bordeaux(ils sont présents dans d’autres grandes villes de France), des vans quasi neufs et super bien équipés !! Foncez

  1. Bonjour !
    Sympa votre road trop et bien raconté, dommage que vous n’ayez pas fait le tour complet du Finistère car ses plages sont magnifiques. L’intérieur du Finistère mérite au moins une étape avec un paysage rare, celui des Monts d’Arrée. Peut-être que vous aurez plus de temps lors d’une prochaine visite ?
    Merci en tous cas pour le partage de notre belle région qui mérite d’être connue.

    1. Merci beaucoup ! Évidemment que nous avons loupé plein de choses, nous n’avions vraiment pas assez de temps pour découvrir pleinement cette magnifique région, mais ça nous a donné envie d’en découvrir plus et nous prenons en compte ton conseil pour une future virée en terre bretonnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *