Quoi voir quoi faire dans les Pouilles ?

La région des Pouilles (Puglia en Italien), reste souvent méconnue des voyageurs qui lui préfèrent les villes où les régions du Nord comme Rome, Venise où la région des 5 terres. Et pourtant ceux ou celles qui ont déjà entendu parlé de la région des pouilles connaissent le tableau un peu "paradisiaque" qu'elle évoque : plages de sable blanc, villages typiques, criques d'eaux turquoises, champs d'oliviers ou de vignes ... on ne va pas vous mentir, on y retrouve tout ça ... mais pas que ! Soyons réaliste, si le paradis était ici, tout le monde s'y presserait, et pourtant cette région reste encore assez "vierge" de touristes étrangers, une des raisons principale c'est que cette région est LA destination phare des vacances des Italiens; résultat, l'été, cette région est juste INVIVABLE, alors 1er gros conseil, choisissez bien votre période pour visiter cette région, et évitez la période de juin à fin août. La meilleure période est peu être la fin du mois de mai, les hébergements touristiques viennent d'ouvrir et de faire peau neuve, les plages viennent d'être nettoyées, la météo est plutôt clémente et il n'y a pas encore trop foule.

Pour notre part nous y sommes allées fin avril, début mai, période plutôt tranquille, nous avons eu un super beau temps mais peu être un peu frais sur les soirées. Parfait pour les visites sans trop de touristes, et pour des paysages et jardinières fleuris, un peu moins pour les hébergements qui n'étaient pas encore tous prêts pour la saison (piscines vides, travaux etc.)

En 11 jours, nous avons eu le temps de sillonner pas mal de routes de la région et avons pu vous préparer une sélection des choses à voir ou à faire dans cette région, qui avouons le, a beaucoup de charme.

- Les Plages de la côte ouest

- Visiter la région des trullis

- Goûter aux spécialités culinaires

- Visiter les "centro historico"

- Visiter la ville troglodyte de Matera

- Participer à la passegiata du dimanche

- La région du Gargano

- Découvrir l'étonnante carrière de bauxite

- Longer la côte adriatique du Salento

 


Les plages de la côte ouest entre Sant' Isodoro et Punta prosciutto

en passant par Porto cesareo et notre préférée : Torre Lapillo

Il faut dire qu'on ne s’attendait pas à voir des plages si "caribéennes" dans cette région, malgré les photos sur internet nous pensions qu'il y avait beaucoup de "fake" avec beaucoup de retouches photos et pourtant ... nous sommes tombées sur de vrais lagons à l'eau cristalline et au sable blanc. Cerise sur le gâteau, il n'y avait quasiment personne sur ces plages à la période où nous y sommes allées, et l'eau n'est pas trop froide pour y faire un plongeon ! Petit moins : pas mal d'algues en cette période, et la plupart des plages n'ont pas encore été nettoyées.

Sant' Isodoro


Visiter la région des Trullis et notamment le village d'Alberobello

Les trullis sont et resteront je pense pour très longtemps, l'image un peu emblématique des pouilles , ces maisons rondes surmontées d'un toit conique tout de blanc vêtues habillent une région qui s'étend de Martina Franca à Alberobello et jusqu'à Ostuni. En campagne ou en ville, le charme opère, on s'attend presque à voir sortir un schtroumpf de derrière la porte en bois !

Expérience à ne pas manquer : dormir dans l'un de ces trullis. Une adresse qu'on ne peut que vous conseiller tant le trullo est magnifique et l’accueil de Cristina sa propriétaire est chaleureux, au Trullo della Ghiandaia à Alberobello


Goûter aux spécialités culinaires de la région !! Et il y en a !

L'olive, si il y a une spécialité à citer en première c'est bien celle là, vous trouverez des oliviers à perte de vue dans toute la région, des petits, des énormes, le long des routes, des plages, dans les centres villes.... partout !! Si vous partez à la même période que nous, vous aurez surement la chance de profiter des magnifiques paysages offerts par les champs de fleurs qui colorent les parterres des oliveraies. Olives noires, vertes, en saumure, séchées, en huile à déguster juste avec un morceau de pain ... ummh un régal !

Le Vin, les italiens du sud sont peut être moins spécialistes en la matière mais il est possible de trouver de très bons vins. Deux cépages principaux : le primitivo (équivalent du Zinfandel) qui produit un vin puissant, plutôt sucré avec des arômes de cerise noire, caramel et parfois vanillé, et le negroamaro , cépage qui produit un vin très noir, plus amer et proposant comme arome dominant le chocolat. Ca c'était pour le rouge, niveau rosé on prend les mêmes cépages et on retrouve des rosés colorés, plutôt sucrés limite grenadine et pour ce qui est du blanc ... je vous avoue que nous avons du mal tomber parce que nous n'avons rien trouvé de vraiment extraordinaire. Pour une dégustation nous vous conseillons vivement d'aller au Vini Menhir Salento à Minervino di Lecce, une magnifique adresse pour manger mais également pour déguster de très bons vins des Pouilles (dégustation de 5 vins avec tapas pour 15€/personne). NB : la dégustation en Italie n'est pas vraiment la même que chez nous, attendez vous à voir vos verres de vins (très) bien remplis pour la dégustation. (le retour en voiture peut être folklorique)

Bien sur pour continuer sur les spécialités "liquides", vous trouverez dans n'importe quel bar le Spritz (fameux cocktail italien à base de liqueur d'orange, le plus souvent de l'apérol, avec du prosecco et un doigt d'eau pétillante, le tout servis avec des glaçons et une tranche d'orange) à prendre pour l'apéritivo  : la tradition veut qu'on vous serve un ensemble de petites spécialités à picorer avec votre cocktail pour l'apéritif : des olives bien sur de toute sortes et assaisonnements, mais aussi des Taralli : petits biscuits salés en forme d'anneaux que vous trouverez partout dans la région.

Niveau culinaire vous une pouvez pas passer à côté d'une pizza, de pâtes (notamment les orecchietes spécialités des pouilles), de poissons (espadon, dorade, poulpe...), des fruits de mer notamment les oursins, mais aussi la Focaccia (sorte de pizza avec une pâte faite à base de pomme de terre), les fromages italiens : la ricotta à manger saler dans des pâtes par exemple ou sucrée avec un filet de miel, mais aussi la buratta (à ne pas confondre avec la buffala ou la mozzarella) ou la mozzarella. Alors quelle est la différence entre chaque ? la mozzarella est un fromage à pâte filée fait la plupart du temps avec du lait de vache et servis sous forme de petits noeuds, à manger juste fait et encore tiède. La buratta c'est une pâte à mozzarella farcie de crème donc un fromage très onctueux. Et enfin la buffala c'est la même chose mais avec du lait de bufflonne. Bon revenons à nos spécialités : les légumes sont très peu chers dans la région donc vous pouvez vous faire plaisir avec tomates, aubergines, artichauts...Etc en fonction de la saison bien sur, niveau viande le veau est très apprécié dans la région ou encore le porc.

Et bien sur, quoi de mieux qu'une petite glace pour faire passer le tout ?


Visiter les centres historiques des villages du sud

Plus précisément dans la région des trulli et du salento. Murs de chaume blancs, petites ruelles pavées, balcons fleuris, places de village, trattorias, linges suspendus, églises et j'en passe... le charme méditerranéen opère !

Attention, il est compliqué de parler de village, étant donner l'urbanisation grandissante qui s'est développée autour des centres historiques, nous avons été plutôt déçues de rencontrer dans quasiment toutes les villes, toutes ces constructions d'immeubles à plusieurs étages sans âmes, parfois non finies (un air d'Espagne du nord) mais une fois rentrées dans les ruelles pavées (et souvent piétonnes) des centres historiques, on arrive à retrouver le charme si typique du sud.

A vous de faire votre choix parmi les 10a de villes et villages. Nous avons opté pour les villes d'Ostuni, Locorotondo, et Lecce dans les terres, Gallipoli, Otranto et Trani plus balnéaires. Mais vous pouvez aussi pousser les visites à Cisternino, Martina Franca, Brindisi, Noci, Monopoli ...etc

Lecce

Une des plus grande ville de la région, attire les amateurs d'architecture. De style baroque, elle regroupe de nombreux bâtiments religieux et de jolies places. Question pratique, ne vous aventurez pas en centre ville avec votre voiture, celui ci étant exclusivement réservé aux habitants, garez vous plutôt près de la gare, (nous avons payer 1,5€ les 5h pour garer la voiture), puis rejoignez le centre à pied, environ 15-20 min.

Ostuni

Ou la ville blanche, vaut le détour pour son centre historique construit sur une bute et complètement entourée de fortifications en chaux blanche. Une grande rue pavée monte tout en haut de la bute où se trouve la cathédrale. Un peu trop touristique à notre goût mais dès qu'on s'égare dans les petites ruelles, on retrouve tout l'âme de la vieille ville avec quelques fleurs et jolies couleurs qui habillent les façades blanches.

Locorotondo

Plus petite ville que les deux précédentes, elle n'en est pas pour autant moins attrayante. Si vous aimez les petits villages, avec des petites ruelles fleuries (vive le mois de mai), pavées, avec quelques tables disposées au coin d'une rue pour manger typiquement italien alors vous serez servis. Personnellement, nous avons été charmées par ce petit centre historique construit sur les hauteurs de la ville.

Galipolli

Ville portuaire du sud ouest du salento, attirante pour son centre historique construit sur l'île qui fait face à la nouvelle ville (bien moche en passant), passé le pont on retrouve des ruelles typiques des pouilles, pavées, un mélange d'architecture baroque et grecque, et cerise sur le gâteau, des remparts tout autour qui font face à la mer ionienne. Idéal pour s'y promener en fin de journée et déguster un poisson frais issu de la pêche du jour.

Otranto

Sur la rive opposée du Salento, du côté de la mer adriatique, cette station balnéaire attire grand nombre de touristes en quête de farniente et de plages. Une grande baie bordée d'une plage centrale et d'une promenade avec bon nombre de restaurants, bars et commerces. Un centre historique charmant situé sur une bute surplombant le port de pêche de la ville, nous avons été charmées par l'ambiance qui se dégage de cette ville. Hébergées dans une guesthouse à 5min de la plage, tenue par de charmants italiens (lui parlant français) et décorée de façon typique de la région du Salento, nous avons adorées cette escale, parfaite pour sillonner la région du Salento.

Trani

Ville balnéaire plus au Nord des Pouilles, elle a tout pour plaire : port de pêche typique, petites ruelles, bâtiments de type roman, promenade au bord du port, nombreux restaurants et bars.


Visiter la ville troglodyte de Matera

Alors oui certes, Matera ne fait pas partie de la région des Pouilles mais plutôt de celle de Basilicate, mais nous vous conseillons fortement de faire une exception à la règle pour vous rendre dans la future Capitale Européenne de la Culture 2019.

Nous avons hésité à faire le détour pour aller visiter cette ville étant donné la distance à parcourir avec le reste de la région des Pouilles, mais à chaque fois que nous demandions aux locaux ce qu'il ne fallait pas manquer dans la région, ils nous répondaient tous : Matera. Et nous les remercions grandement. Construite sur la paroi d'un gouffre, Matera est constituée d'un ensemble de Sassi, maisons troglodytes construites dans la roche calcaire (les premières dateraient de la préhistoire). Nous avons été fortement étonnées par la grandeur de cette ville et le nombre incalculable de sassi et cette façon dont elles ont se "se chevaucher" créant presque une arène de gladiateurs surmontée par la cathédrale de Matera.

Ne manquez pas la vue sur la vallée et sur la ville depuis l'Eglise rupestre de "Madonna degli Angeli" construite sur l'autre versant des gorges.


Participer à la passeggiata du dimanche

Mais qu'est ce que c'est ? Une tradition que nous avons découverte par hasard, partis pour aller boire un verre en ville un dimanche soir à Otranto, nous sommes tombés dénus devant le spectacle qui s'est offert devant nous : les rues étaient noires de monde, les italiens, en famille, endimanchés, de baladent dans les rues (très lentement), discutent, mangent une glace. Les générations se mélangent, tout le monde salue ses connaissances .. Bref une tradition qui réunit toute la ville et qui donne l'impression d'un soir de 14 juillet.

Nous avons réitéré l'expérience une semaine plus tard dans la ville de Trani, et même topo ! Du monde dans tous les sens, des terrasses de bars et de restaurants blindées. Une ambiance super conviviale à ne pas manquer vos dimanches soir dans les pouilles.


La région du Gargano

Située tout au nord des Pouilles, le promontoire du Gargano vaut le détour si vous êtes amateurs de randonnées ou de vieilles forêts ou encore si vous chercher à faire de la farniente sur des plages de sable blanc.

Nous avons pour notre part essentiellement sillonné les routes du nord du promontoire, entre Vieste et Peschici, et n'avons pas eu la chance de voir les plages du sud.

Les immanquables de la région : de jolies plages de sables enclavées, les "trabuccos" (l'équivalent des carbets de chez nous, soit des maisons en bois sur pilotis destinées à la pêche), (d'ailleurs en passant si vous allez dans le Gargano ne manquait pas l'adresse incontournable de la région, Al Trabucco da Mimi, pour manger des poissons fraichement pêchés par le trabucco avec vue sur le coucher du soleil, un moment vraiment délicieux) la vieille ville de Vieste et son rocher mythique sur la plage du château, le petit village de pêcheur de Peschici.

Côte entre Vieste et Peschici

VIESTE
Trabbuco da Mimi, Peschici 

Découvrir l'improbable carrière de bauxite

Situé tout près d'Otranto (Contrada Le Orte, Otranto, SP87, 73028 Otranto LE, Italie) cette ancienne carrière de bauxite (minéral riche en fer) vous plonge littéralement dans le Colorado américain : la couleur ocre de la terre contraste avec le vert émeraude du lac qui s'est formé au centre de la carrière. Juste improbable ! Quelques places de voitures vous permettent d'y accéder, sinon optez pour le vélo au départ d'Otrante, dépaysement assuré !


Longer la côte sinueuse adriatique du Salento

La route SP 358 qui part de Porto Badisco vers la ville la plus méridionale d'Italie, Santa Maria di Leuca, fait partie des routes préférées des émissions TV auto à la recherche de jolies routes escarpées. Vous aurez aussi l'occasion de traverser de petits villages typiques, de tomber sur une crique bleu translucide pour vous rafraîchir ou encore partir à l'assaut des grottes maritimes formées par les vagues.


Ce que nous avons aimé

La beauté des plages

La gentillesse des Italiens du Sud

La gastronomie

Les petits centres historiques de certaines villes

Dormir dans un vrai trullo

La saison fleurie du moi de mai

Matera

Ce que nous avons moins aimé

La région du Gargano peut être un peu loin du reste

L'aspect "défraîchie" des villes et alentours en dehors des centres historiques/touristiques

Les plages non nettoyées à cette période de l'année


Questions pratiques :

Comment y aller ?

Nous avons opté pour un Vol Bordeaux/Milan/Brindisi à l'aller et Bari/Milan/Bordeaux au retour avec la compagnie Ryanair (100€/pers)

Attention à leur nouvelle politique de bagage, soit vous avez un billet prioritaire et votre bagage cabine reste avec vous en cabine, soit votre billet n'est pas prioritaire et dans ce cas, vous déposerez votre bagage cabine à l'entrée dans l'avion (donc passage du bagage à la douane mais finira en soute, donc prévoir le temps de le récupérer après le vol, ce qui peut être compromis en cas de transit). Si vous n'êtes pas prioritaire mais que vous voulez garder votre bagage avec vous, vous avez la possibilité de payer pour ça en salle d'embarquement, mais faite le min 30min avant l'embarquement !(soit avec une hôtesse soit aux bornes prévues à cet effet)

Location de voiture

Partis à 4, nous voulions une voiture confortable pour ces 12 jours dans les pouilles, nous sommes passées par l'agence Thrifty, une filiale low Coast de Herzt, et avons loué un SUV pour 320€ (+70 de frais d'aller simple étant donné que nous rendions la voiture dans une autre agence que celle où nous l'avons récupérée), soit 98€/personne pour un Nissan X-trail.

Logements

Nous ne changeons pas les bonnes habitudes et sommes passées par Booking ou Air Bnb pour la location de nos logements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour voyager encore plus loin

2 réponses sur “Quoi voir quoi faire dans les Pouilles ?”

  1. Magnifiques photos ! Magnifiques compte-rendus ! Ça m’a rappelé mon voyage du mois passé, nous étions dans la région des Pouilles, mais vous l’avez vraiment explorée plus que nous. Nous avons fait, Trani, Alberobello, Otante, Lecce, Bari et la fabuleuse Matera. Merci pour ce beau partage. Nous étions avec un groupe organisé et malheureusement, on n’a pas fait de plages comme vous. J’aurais aimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *