Ouaga : 5 ans plus tard …

5 ans plus tard , je me lance dans ce que j’appelle mon « retour sur expérience à Ouaga »

Il m’a fallu des années avant d’être sûre d’avoir fait le bon choix, celui de rentrer en France. Cette histoire m’a fait cogiter pendant bien 3 ans…Je m’en suis bouffé les doigts.
J’ai tourné et retourné mon expérience dans tous les sens, et aujourd’hui, après avoir pesé les pour et les contres, j’en suis sûre , j’ai fait ce qui était bon pour moi à ce moment là.

Quand nous sommes rentrées, j’ai énormément regretté mon choix, pensant que je n’avais pas poussé l’expérience assez loin, pensant que j’avais été trop peureuse, pensant que je n’avais pas le mental. N’était-ce peut être tout simplement pas le moment ?
Tout y est simple et si compliqué à la fois.

8-lac aux hippopotames de Tingrela (24)

Cet échec a été un bon coup de pieds au … je dirais que j’ai appris énormément sur moi même et sur ce monde si différent du notre, grâce à cette expérience.
Je sais que les peurs et les agacements que j’ai vécus là bas seraient probablement les mêmes si je devais y repartir aujourd’hui. J’aime être sereine et je ne l’étais pas.Et à deux nanas, je pense que nous ne le serions certainement jamais. (je parle du fait de s’expatrier et d’y vivre, pas d’y voyager)
Quel dommage, comme si les portes de l’Afrique de l’Ouest s’étaient refermées d’un coup d’un seul.
Mais non, loin de moi cette idée, c’est impossible !

J’ai eu la chance d’avoir vécu mon plus grand rêve, celui de l’Afrique, et j’en suis fière.
J’ai juste un peu « honte » de mes réactions. C’est étrange mais je m’en veux vraiment d’avoir laissé passer cette chance.

Je ne m’avoue pas vaincue, je veux y retourner , mais pas m’y expatrier hein! faut pas abuser non plus 🙂

Étonnant comme l’Afrique me fascine toujours autant …

Pour voyager encore plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *